29 mai : Manger mieux, un enjeu politique à Grenoble

Le Tour de France des cantines rebelles est l’occasion de rencontrer et dialoguer avec des élus et des techniciens de terrain qui font des choses formidables sur leurs territoires.

Envie de savoir comment faire la révolution dans les cantines ? Comment manger plus sain, avec des produits locaux, issus de filières durables, aussi bien à la ville dans des cuisines centrales qu’à la campagne dans des petites unités ? Venez donc le 29 mai assister à l’étape du Tour de France des cantines rebelles chez l’un des précieux adhérents du réseau, la ville de Grenoble. Dans cette ville très engagée dans le bio et le local, la restauration collective est au cœur de la transition. Autour du maire Éric Piolle qui accueillera l’étape et se verra publiquement remettre la Victoire de la cantine rebelle 2018, d’autres membres du Club des Territoires Un Plus Bio sont attendus : Aurélie Solans, conseillère déléguée à l’environnement en charge de l’alimentation durable à la Ville de Paris, Sandrine Lafargue (conseillère départementale des Pyrénées-Atlantiques), Dominique Fedieu, vice-président du conseil départemental de la Gironde en charge de la coresponsabilité alimentaire, Cathy Chaulet son homologue du Gard en charge de la politique alimentaire, et bien d’autres.

Pour vous inscrire aux visites, aux débats et découvrir le programme, c’est par ici.

Leave a Reply

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.