À Toulouse, le collectif citoyen interpelle les candidats sur leur ambition alimentaire

Adhérent d’Un Plus Bio, comme la mairie elle-même, le collectif Qualité cantines Toulouse vient de synthétiser les résultats d’un questionnaire auprès des sept candidats à l’élection municipale. Depuis quelques années en effet, à l’initiative de Christine Chabanette, une mère d’élève aujourd’hui relayée par de nombreux parents, une véritable stratégie de dialogue et d’interpellation des pouvoirs publics locaux a permis de faire progresser la qualité alimentaire dans la restauration scolaire. Déjà bien engagée avec 45% de produits durables dont plus de 27% en bio, la ville de Toulouse a pris l’habitude de recevoir les membres du collectif. Un dialogue assez inédit à l’échelle d’une telle collectivité qui dessert plus de 33 000 repas par jour, et même si quelques tensions sont apparues au début, citoyens et élus réussissent à travailler ensemble en se retrouvant trois fois par an pour faire le point sur plusieurs questions : suppression progressive des barquettes plastiques (remplacées l’an dernier par des contenants en cellulose), meilleur ancrage régional des approvisionnements, etc. « Du chemin a été parcouru, néanmoins nous partions de loin. Le bio avait été nettement en baisse, et il s’agit aujourd’hui d’un niveau proche de celui de l’ancienne municipalité », se réjouit Sandrine pour le collectif, qui ajoute toutefois que « nous ne sommes pas satisfaits de ces barquettes en cellulose, sans traçabilité, avec de nombreux produits indésirables. Nous militons pour des contenants stables ».

Les élections municipales restent un bon moyen d’interpeller les candidats aux élections, et le collectif poursuit sa lutte pour le manger mieux, notamment via un suivi exemplaire du dossier via un site internet clair, bien rédigé et persuasif, avec juste ce qu’il faut de poil-à-gratter !

Leave a Reply

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.