Rejoignez le Club des Territoires !

Vous êtes une collectivité engagée ou souhaitant s'engager en faveur d'une restauration collective de qualité ? Vous désirez partager et valoriser votre expérience, apprendre de celle des autres et soutenir l'intérêt d'une alimentation biologique et responsable à l'échelle nationale ? Devenez membre du Club des Territoires Un Plus Bio en imprimant et complétant le bulletin d'adhésion.

Bulletin d'adhésion 2017 au club des territoires

  Pour tout renseignement concernant le Club n'hésitez pas à nous écrire à leclub@unplusbio.org ou à nous joindre au 09 82 58 26 41. Pour vous aider à officialiser cette démarche en interne, nous vous proposons un exemple de délibération.
unplusbio pdf

Modèle de délibération

 

Ils ont déjà rejoint le Club

Les 20 collectivités fondatrices en 2013

- Conseil départemental de la Drôme (484 715  hab.) - Conseil départemental du Gard (709 700  hab.) - Conseil départemental de la Gironde (1 449 245 hab.) - Conseil départemental de l'Isère (1 206 374 hab.) - Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques (653 515 hab.) - Pays Cœur d'Hérault (70 000 hab.) - Parc naturel régional du Vercors (42 500 hab.) - Commune de Barjac (Gard, 1 594 habitants) - Commune de Bègles (Gironde, 24 913 hab.) - Commune de Bordeaux (239 157 hab.) - Commune de Loos-en-Gohelle (Pas-de-Calais, 6 778 hab.) - Commune de Manduel (Gard, 5 690 hab.) - Commune de Martigues (Bouches du Rhône, 47 544 hab.) - Commune de Mouans-Sartoux (Alpes-Maritimes, 10 198 hab.) - Commune de Le Rouret (Alpes-Maritimes, 3 857 hab.) - Commune de Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône, 43 152 hab.) - Commune de Saint-Rémy-de-Provence (Bouches-du-Rhône, 10 458 hab.) - Commune de Ungersheim (Haut-Rhin, 2 025 hab.) - Commune de Valbonne Sophia-Antipolis (Alpes-Maritimes, 13 100 hab.)

Les nouvelles collectivités du Club

- Conseil départemental de l'Ardèche (323 000 habitants) - Communauté de communes du Royans Vercors (Drôme-Isère, 9 700 hab.) - Commune de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques, 48 200 hab.) - Commune de Biot (Alpes-Maritimes, 10 000 hab.) - Commune de Briançon (Hautes-Alpes, 12 200 hab.) - Commune de Cendras (Gard, 1 900 hab.) - Commune de Châteauneuf-Grasse (Alpes-Maritimes, 3 200 hab.) - Commune de Collias (Gard, 1 200 hab.) - Commune de Correns (Var, 900 hab.) - Commune de Cussac-Fort-Médoc (Gironde, 2 200 hab.) - Commune de Dijon (Côte-d'Or, 154 000 hab.) - Commune de Dolus-d'Oléron (Charente-Maritime, 3 200 hab.) - Commune d'Épinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis, 55 000 hab.) - Commune de Forges-les-Bains (Essonne, 3 800 hab.) - Commune de Fourques-sur-Garonne (Lot-et-Garonne, 1 300 hab.) - Commune de Gonfreville-l'Orcher (Seine-Maritime, 9 100 hab.) - Commune de Grande-Synthe (21 200 hab.) - Commune de Grenoble (159 000 hab.) - Commune de la Couronne (Charente, 7 700 hab.) - Commune de Le Haillan (Gironde, 10 000 hab.) - Commune de Les Lilas (Seine-Saint-Denis, 23 000 hab.) - Commune de Mendione (Pyrénées-Atlantiques, 840 hab.) - Commune de Miramas (Bouches-du-Rhône, 25 300 hab.) - Commune de Moussy-le-Neuf (Seine-et-Marne, 3 000 hab.) - Commune de Narbonne (Aude, 52 000 hab.) - Commune de Nantes (Loire-Atlantique, 293 000 hab.) - Commune de Nîmes (Gard, 151 000 hab.) - Commune de Nogaro (Gers, 2 000 hab.) - Commune de Pélissanne (Bouches-du-Rhône, 9 800 hab.) - Commune de Toulouse (Haute-Garonne, 460 000 hab.) - Commune de Triel-sur-Seine (Yvelines, 11 500 hab.)

Le Club des territoires Un Plus Bio: c’est quoi ?

Un logo neuf et inscrit dans la filiationde l'association Un Plus Bio

Un logo neuf et inscrit dans la filiation de l'association Un Plus Bio

Vous êtes un village qui cherche à mieux faire dans ses repas scolaires, un conseil départemental ou régional déjà engagé dans une dynamique vertueuse, une communauté d'agglomération qui se pose les bonnes questions, une grande ville qui met du bio dans les assiettes ou bien un pays qui souhaite partager ses expériences en restauration collective de qualité ? Alors rejoignez le premier Club des Territoires initié par l'association Un Plus Bio ! Porter la voix des collectivités, peser sur les évolutions des mentalités et des réglementations, apporter notre marque dans les débats nationaux sur l’alimentation : le Club des territoires Un Plus Bio est officiellement né en juin 2013. Un club pourquoi faire ? Tout d'abord un peu d'histoire. Cette structure n'est pas née par hasard mais d’un besoin: de plus en plus de collectivités introduisent des produits biologiques dans leur service de restauration et cherchent à relocaliser leur alimentation. Paradoxalement, elles sont nombreuses à se sentir seules devant l’ampleur des changements à opérer. En créant le premier Club des Territoires engagés dans une restauration collective de qualité, l’association Un Plus Bio entend répondre au besoin des collectivités d’agir ensemble. Le club se donne ainsi pour objectif de faire entrer la bio, la qualité de la nutrition et les questions de santé partout où cela est possible et bien au-delà des positions de principe du Grenelle de l’Environnement.

Un Club, cinq valeurs

Ouvert, convivial, non élitiste et de taille humaine, le Club est ouvert à toutes les collectivités quelque soit leur dimension, leur choix de restauration, leur niveau de réalisation et leurs ambitions. Le seul engagement, c’est de participer ! Chaque année, le Club propose une rencontre nationale qui permet aux adhérents de témoigner de leur parcours, de transmettre leur savoir-faire et d’échanger sur les facteurs de réussite. Le Club des territoires Un Plus Bio réserve également à ses adhérents un accueil personnalisé : interview officielle, description du projet et des pratiques en cours, remise du Kit adhérent, accès à l'observatoire actualisé des collectivités membres, à des informations exclusives sur leurs pratiques.

Cinq valeurs fortes ont été identifiées qui font la marque de ce nouveau club :

1 > Rendre l’alimentation biologique accessible à tous 2 > Tisser des liens sur les territoires par des choix de restauration cohérents 3 > Rétablir des relations équitables entre les acteurs de la restauration collective 4 > Inscrire la protection de l’environnement au menu des « cantines » 5 > Agir sur la santé des convives à travers l’assiette

photo plaquette club territoires unplusbio