Tour de France 2017 des cantines rebelles : première étape à Nîmes

Cliquer pour découvrir le programme.

Tour de France des cantines rebelles Nîmes

La loi sur les 20 % de bio dans les cantines invalidée ? Pas grave, les territoires avancent !

Voici le communiqué officiel d’Un Plus à la suite de la censure, jeudi 26 janvier par le Conseil constitutionnel, de l’article sur l’ancrage territorial de l’alimentation inscrit dans la loi Égalité et citoyenneté.

CP Un Plus Bio cantines bio censurées

Le communiqué de presse des Victoires des cantines rebelles 2016

Voici le communiqué, pour accéder au dossier complet c’est par ici.

cp-victoires-cantines-rebelles-officiel-sans-lien-actif

Et voici les dix parrains publics des Victoires des cantines rebelles

trombinoscope-parrains-victoires-cantines-rebelles-2016On vous l’a déjà dit ? Allez, on vous le redit : les Victoires des cantines rebelles, c’est le 10 novembre prochain à l’hôtel de ville de Paris, avec une belle fête en perspective. Imaginez : dix trophées à remettre entre les mains de dix lauréats les plus motivés en France pour défendre partout sur les territoires une restauration collective plus bio, locale, saine et juste, sous l’oeil bienveillant et engagé de dix parrains et marraines. Oui, ça fait du monde, et en l’occurrence du beau monde. Voici la liste des dix personnalités qui ont accepté de soutenir ces premières Victoires :

  • Julie Andrieu, productrice et présentatrice des Carnets de Julie sur France 3
  • Emilie Aubry, journaliste sur Arte et LCP
  • Cyril Dion, écrivain et réalisateur du (César du meilleur) film documentaire « Demain »
  • Isabel Otero, comédienne
  • Thierry Marx, chef cuisinier
  • Thierry Stoedzel, directeur d’Ecocert France
  • Édouard Chaulet, maire de Barjac (le village du film « Nos enfants nous accuseront » de Jean-Paul Jaud)
  • Éric de Kermel, responsable du magazine Terre Sauvage et directeur de Bayard Nature & Territoires
  • Dominique Granier, président de chambre d’agriculture et de la Safer du Languedoc-Roussillon
  • Henri de Pazzis, fondateur de Pronatura, agriculteur et co-auteur de La part de la terre

Victoires des cantines rebelles : le communiqué de presse

CP Un Plus Bio Victoires cantines rebelles 2016

Gérard Larcher confond 20% de bio à la cantine et 20% de bio dans les champs !

COMMUNIQUÉ DE PRESSE D’UN PLUS BIO
(cliquer pour le télécharger)

Communiqué Un Plus Bio - Gérard Larcher et le bio dans les cantines

Les sénateurs rejettent l’objectif de 20% de bio : un contresens historique

COMMUNIQUÉ DE PRESSE D’UN PLUS BIO
(cliquer pour le télécharger)

Communiqué Un Plus Bio - Le Sénat rejette le bioAu Sénat, le rapporteur de la proposition de loi sur l’ancrage territorial de l’alimentation, Joël Labbé, a invité mardi 8 mars Un Plus Bio pour témoigner de son engagement et de son expérience dans le développement d’une restauration collective de qualité plus bio, locale, saine et juste. Gilles Pérole, président de l’association, a pu défendre une vision simple et pragmatique de l’introduction du bio dans les cantines. Las ! Examinée dans la douleur le lendemain, mercredi 9 mars, la proposition de loi a vu les sénateurs confirmer le rejet de l’objectif de 20% de bio à l’horizon 2020, suite à l’amendement du sénateur du Lot Henri Dantonnet adopté le 2 mars dernier par la commission des affaires économiques. L’élu estimait « illusoire d’escompter une progression de la production en bio suffisante pour satisfaire, à échéance de 2020, l’objectif de 20% figurant dans la loi, sur la base de productions françaises ».

Un Plus Bio appelle solennellement les sénateurs à revoir leur copie. Notre communiqué spécial.

2016, l’année du Tour de France des cantines rebelles

Tour de France des cantines rebelles PDF1

Du 1er février au 30 juin 2016, fais bouger ta cantine !

Communiqué de presse Fais bouger ta cantine !

Le communiqué de presse de la campagne.

Des lois qui incitent à plus de bio et de local c’est bien, des ambitions nationales pour amorcer des changements, c’est important. Et agir à son niveau pour faire bouger sa cantine, c’est primordial. Jusqu’au 30 juin 2016, l’association Un Plus Bio lance la première campagne nationale d’engagement citoyen pour faire évoluer la restauration collective. Dans la foulée du succès du manifeste « Quand les cantines se rebellent » paru en octobre 2015 en faveur de plus de bio, de local, de sain et de juste à table, nous vous invitons à participer, alimenter et relayer la grande mobilisation.

Le constat

Le regard sur les cantines doit bouger. On les voit encore comme de simples lieux de délégation des repas à nos enfants, nos proches, nos aînés. Elles sont bien plus que cela.

La proposition

Accélérerons le mouvement pour que toutes les cantines deviennent des lieux de plaisir, d’échange, de découvertes et de développement environnemental, économique et social.

La méthode

Vous avez une minute, une heure ou une journée devant vous ? Grâce à un simple formulaire en ligne, engagez-vous sur des actions concrètes suggérées par nous ou soumettez votre propre idée d’action qui fera bouger votre cantine !

Lancement officiel du manifeste « Quand les cantines se rebellent » à Paris

communiqué rencontre club des territoires manifeste paris