Le Club des Territoires Un Plus Bio : la liste des membres

Le Club des territoires, c’est :

1 région – 6 départements – 1 parc naturel régional – 3 EPCI – 280 communes

Les collectivités fondatrices du Club en 2013 :

– Conseil départemental de la Drôme (484 715 hab.)
– Conseil départemental du Gard (709 700 hab.)
– Conseil départemental de la Gironde (1 449 245 hab.)
– Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques (653 515 hab.)
– Parc naturel régional du Vercors (42 500 hab.)
– Commune de Barjac (Gard, 1 594 habitants)
– Commune de Bègles (Gironde, 24 913 hab.)
– Commune de Loos-en-Gohelle (Pas-de-Calais, 6 778 hab.)
– Commune de Manduel (Gard, 5 690 hab.)
– Commune de Martigues (Bouches du Rhône, 47 544 hab.)
– Commune de Mouans-Sartoux (Alpes-Maritimes, 10 198 hab.)
– Commune de Le Rouret (Alpes-Maritimes, 3 857 hab.)
– Commune de Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône, 43 152 hab.)
– Commune de Saint-Rémy-de-Provence (Bouches-du-Rhône, 10 458 hab.)
– Commune de Ungersheim (Haut-Rhin, 2 025 hab.)
– Commune de Valbonne Sophia-Antipolis (Alpes-Maritimes, 13 100 hab.)

Les collectivités qui ont rejoint le Club :

– Conseil régional d’Occitanie (5 830 000 habitants)
– Conseil départemental de l’Ardèche (323 000 hab.)
– Conseil départemental du Gers (190 300 hab.)
– Communauté d’agglomération Nîmes Métropole (Gard, 39 communes, 105 000 hab. hors Ville de Nîmes)
– Communauté de communes du Diois (Drôme, 51 communes, 11 100 hab.)
– Communauté de communes du Royans Vercors (Drôme-Isère, 9 700 hab.)
– Commune de Antibes (Alpes-Maritimes, 74 900 hab.)
– Commune de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques, 48 200 hab.)
– Commune de Biot (Alpes-Maritimes, 10 000 hab.)
– Commune de Briançon (Hautes-Alpes, 12 200 hab.)
– Commune de Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes, 49 400 hab.)
– Commune de Cavalaire-sur-Mer (Var, 7 300 hab.)
– Commune de Cendras (Gard, 1 900 hab.)
– Commune de Chambray-les-Tours (Indre-et-Loire, 11 200 hab.)
– Commune de Châteauneuf-Grasse (Alpes-Maritimes, 3 200 hab.)
– Commune de Châtel-en-Trièves (Isère, 474 hab.)
– Commune de Collias (Gard, 1 200 hab.)
– Commune de Correns (Var, 900 hab.)
– Commune de Cussac-Fort-Médoc (Gironde, 2 200 hab.)
– Commune de Dijon (Côte-d’Or, 154 000 hab.)
– Commune de Dolus-d’Oléron (Charente-Maritime, 3 200 hab.)
– Commune d’Épinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis, 55 000 hab.)
– Commune de Forges-les-Bains (Essonne, 3 800 hab.)
– Commune de Fourques-sur-Garonne (Lot-et-Garonne, 1 300 hab.)
– Commune de Gonfreville-l’Orcher (Seine-Maritime, 9 100 hab.)
– Commune de Gourdon (Lot, 4 600 hab.)
– Commune de Grande-Synthe (21 200 hab.)
– Commune de Grenoble (159 000 hab.)
– Commune de La Couronne (Charente, 7 700 hab.)
– Commune de Lagraulet-du-Gers (Gers, 540 hab.)
– Commune de Le Haillan (Gironde, 10 000 hab.)
– Commune de Les Lilas (Seine-Saint-Denis, 23 000 hab.)
– Commune de Marchin (Belgique, 5 300 hab.)
– Commune de Mendionde (Pyrénées-Atlantiques, 840 hab.)
– Commune de Miramas (Bouches-du-Rhône, 25 300 hab.)
– Commune de Moissy-Cramayel (Seine-et-Marne, 17 600 hab.)
– Commune de Moussy-le-Neuf (Seine-et-Marne, 3 000 hab.)
– Commune de Narbonne (Aude, 52 000 hab.)
– Commune de Nantes (Loire-Atlantique, 293 000 hab.)
– Commune de Nîmes (Gard, 151 000 hab.)
– Commune de Nogaro (Gers, 2 000 hab.)
– Commune de Paris (2 225 000 hab.)
– Commune de Pélissanne (Bouches-du-Rhône, 9 800 hab.)
– Commune de Pernes-les-Fontaines (Vaucluse, 9 700 hab.)
– Commune de Poitiers (Vienne, 80 000 hab.)
– Commune de Seyssins (Isère, 6 900 hab.)
– Commune de Toulouse (Haute-Garonne, 460 000 hab.)
– Commune de Triel-sur-Seine (Yvelines, 11 500 hab.)
– Syndicat intercommunal de regroupement pédagogique du Coutach-Quissac (Gard, 4 600 hab.)