On mange de mieux en mieux dans ma collectivité ? Et si je le faisais savoir ?

Exemple de résultat déterminé l’an dernier : manger bio ne coûte pas plus cher.

La deuxième enquête nationale de l’Observatoire de la restauration collective bio et durable poursuit sa grande collecte des données issues des collectivités, des structures et des établissements désireux d’aider à dresser une cartographie précise et développer un compteur objectif des bonnes pratiques en restauration collective de qualité. Quantité de bio, part du local, coût des denrées, changements apportés, types d’approvisionnement, nouvelles actions mises en place…Vous êtes invité(e) jusqu’à la rentrée de septembre à renseigner tous les éléments d’information de votre restauration sur le site dédié.

Créé par Un Plus Bio en partenariat avec le programme Lascaux et Ecocert, l’Observatoire est la seule instance qui, à l’heure de la loi qui vise à introduire 20% de bio et 30% de durable d’ici à 2022 dans les assiettes de la restauration collective, permet de documenter et d’analyser finement les politiques publiques de l’alimentation.

Leave a Reply

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.