Qu’attendre des nouvelles élections des chambres d’agriculture ?

L’agriculture bio de plus en plus au cœur des enjeux.

La presse nationale se fait généralement très peu l’écho des élections consulaires, et celles des chambres d’agriculture en particulier, dont le prochain scrutin aura lieu le 19 janvier 2019. Normal, il s’agit d’élections avant tout professionnelles, largement suivies d’ailleurs avec plus de 60% de votants.

Pourquoi ? Parce que le rôle des chambres est crucial dans les décisions qui engagent notre avenir alimentaire, et que de puissants intérêts sont à l’œuvre derrière ces élections qui ont lieu tous les six ans. Surtout depuis 2014 et le vote de la loi d’avenir de l’agriculture qui assigne au monde agricole un triple objectif de « performance économique, sociale et environnementale ». Environnementale, oui, c’est-à-dire en sortant progressivement d’une agriculture qui fait encore la part belle aux pesticides (la France a connu une augmentation ces deux dernières années malgré les plans de réduction Éco-phyto) et suscite des débats passionnés autour de l’homologation de certains produits comme le round-up…

Aujourd’hui en France, l’orientation politique générale des chambres d’agriculture est très marquée par l’influence historique de la FNSEA (Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles). Au dernier scrutin, le syndicat majoritaire avait emporté 55% des voix mais dirige de fait 95% des départements. Cette sur-représentation est liée au mode de scrutin, loin de la règle proportionnelle.

Reste à mesurer les éventuelles évolutions du paysage, depuis six ans, au vu notamment des fortes attentes de la société d’une agriculture plus à l’écoute des mangeurs. Les chambres prendront-elles le virage de la proximité, d’une production nourricière en phase avec l’environnement qui soutienne enfin le revenu des paysans ? Rendez-vous le 19 janvier pour dresser une nouvelle carte.

Leave a Reply

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.