Un méga drive fermier inauguré à la chambre d’agriculture du Gard

Inauguration vendredi 5 juillet, avec le ministre, les élus locaux et départementaux et régionaux.

Avec Valérie Rouverand, élue à l’agglo Nîmes Métropole et Cathy Ville-Chaulet, élue en charge de la restauration collective au département du Gard. Deux alliées fidèles d’Un Plus Bio.

Près de 3000 agriculteurs engagés dans le montage du projet et 140 producteurs représentés sur une surface de vente de 1000 m², des bâtiments en matériaux partiellement locaux (dont la pierre de Vers-Pont-du-Gard, près de l’aqueduc antique) et surmontés de 900 m² de panneaux photovoltaïques… Et en rayon, la fine fleur de la production 100% gardoise dont une partie issue de l’agriculture biologique. Imaginée par l’équipe de l’ancien président de la chambre d’agriculture du Gard Dominique Granier avec le soutien du Département engagé aux côtés de la profession, le Mas des agriculteurs, aux portes de Nîmes, a été inauguré vendredi dernier par Magali Saumade, la toute nouvelle présidente de la chambre, en présence de personnalités locales et régionales et du ministre de l’agriculture Didier Guillaume. L’outil s’impose comme un nouvel acteur de poids dans le paysage local, envoie le signal prometteur d’une relation renouée avec les consommateurs et se positionne comme un acteur potentiel de la restauration collective. Deux objectifs sont poursuivis : d’un côté le circuit court qui relocalise l’alimentation sur le territoire, de l’autre la garantie du juste prix pour les producteurs. Le Mas élargira l’accueil des visiteurs en septembre avec l’ouverture d’un restaurant et d’une boucherie.

La structure est pilotée par une SAS (Société par actions simplifiée) au capital de 400 000 € dont les paysans gardois sont les actionnaires majoritaires. Le choix a été fait de faciliter la tâche des producteurs en achetant directement leurs gammes et en les exonérant de la charge de la commercialisation. En échange, la SAS constituée d’une dizaine de personnes s’occupe de la gestion des commandes et du site. Né dans le Gard, le projet associe jusqu’à la Région Occitanie et le montant total de l’investissement est de cinq millions d’euros.

Toujours un moment fort quand on célèbre l’alimentation comme levier de développement économique.

Leave a Reply

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.