Lagraulet-du-Gers (32) recrute un poste de cuisinier(ère) pas comme les autres pour la rentrée !

Tous nos articles
28 juillet 2020
En bref

Dans le nord du Gers, il est une commune atypique, membre du Club des Territoires Un Plus Bio, qui cherche à faire vivre son village en imaginant de nouvelles solutions, notamment autour de l’alimentation mais pas seulement : Lagraulet-du-Gers cultive le vivre ensemble, développe de nouvelles formes d’animation en milieu rural, rend de grands services à la personne comme aux initiatives collectives.

Dans un premier temps, le maire de la commune Nicolas Méliet cherche à pourvoir le poste de chef de cuisine de la cantine municipale à la rentrée prochaine. C’est un poste à 28 h par semaine, lissé annuellement sous la forme d’un contrat de 21 h hebdos, qui consiste à préparer une cinquantaine de repas par jour pour les enfants scolarisés et les quelques personnes âgées qui participent au repas commun. Les repas sont 100% bio et une partie de la production est issue de la régie agricole municipale récemment créée. Il faut donc être prêt(e) à cuisiner maison, de saison, à base de produits bruts et majoritairement locaux, c’est-à-dire se sentir soi-même engagé(e) dans la dynamique du projet municipal. Une personne disposant d’un CAP de cuisine sera la bienvenue, mais l’absence de toute qualification n’est pas un problème si on aime pratiquer simplement une cuisine savoureuse pour tous.

Mais l’idée du maire va plus loin. Nicolas Méliet souhaiterait définir avec le (ou la) candidat(e) les conditions d’une évolution de poste en vue de satisfaire différents besoins à venir, et pas forcément sous la forme unique du statut d’employé(e) communal(e). La municipalité dispose d’un gîte au cœur du bourg qui reçoit régulièrement des familles d’hôtes, où sont aussi organisés des séminaires de toutes sortes et pour lesquels la fourniture de repas est régulièrement demandée. Dans la même veine, la commune vise l’objectif de créer un café sur la place du village, sous forme associative ou autre, afin de donner vie à un lieu d’échanges et de partage entre les habitants et les visiteurs. Enfin, Lagraulet-du-Gers œuvre, au sein de sa communauté de communes, au développement du bio en restauration collective et serait volontaire pour mettre en place un service de repas pour d’autres communes autour d’elle. Dans cette optique « multi-services », il serait alors tout à fait envisageable que la personne reçue développe sa propre « start-up » alimentaire, sous statut privé, avec mise à disposition de la cuisine municipale par convention…

Vous comprenez un peu mieux la nature curieuse autant qu’originale du poste que recherche la commune ? En résumé, soit un mi-temps pour assurer les repas de la cantine quatre jours par semaine, soit un poste hybride à imaginer et à faire fructifier sur le territoire. Ce qui est sûr, c’est que le maire Nicolas Méliet a de la suite dans les idées pour appuyer, accompagner et faire prospérer un tel projet. Sa seule exigence : « J’aimerais trouver une personne super motivée avec laquelle on pourrait faire beaucoup de choses passionnantes ! ». Enfin, détail technique, un logement serait facilement trouvé pour accueillir le ou la candidate !

Si cette annonce atypique d’un village pas comme les autres vous tente,
appelez directement le maire au 06 86 27 11 02.

Partager l'article