L'association

Manger mieux, c’est politique, et nous avons tous un rôle à jouer pour transformer nos territoires en visant le triple objectif d’une santé commune : humaine, environnementale et sociale.

Un Plus Bio est une association qui, depuis près de vingt ans, interroge l’évolution des approches et des métiers de la restauration collective, avec pour finalité de changer notre alimentation pour aller vers plus de bio et de local.

Les cantines, ces lieux populaires et accessibles à toutes les générations tout au long de la vie, sont aujourd’hui au carrefour de préoccupations économiques, sociales et environnementales essentielles, qui vont du champ à l’assiette en passant par une série d’étapes multiples et parfois complexes.

Hier l’affaire des seuls techniciens, réduites à des considérations réglementaires où l’hygiène passait avant tout, les politiques publiques de l’alimentation trouvent aujourd’hui un nouveau souffle dans le regard et les attentes de la population, ainsi que dans la volonté de responsables de collectivités d’aller de l’avant. Plus de qualité, plus de bio, plus de local, plus de relations équitables tissées sur les territoires…

Le sain, le bon et le juste s’invitent à table, dans un mouvement profond et un débat de société que notre association nourrit. Elle participe à faire vivre une autre approche de s’alimenter, à travers une série de démarches accessibles à tous, parents d’élèves et citoyens aussi bien qu’experts. Un Plus Bio est notamment à l’origine de la création du premier réseau de collectivités, le Club des Territoires, composé d’élus et de décideurs qui font de l’alimentation un instrument puissant du développement local.

Les trois missions principales d’Un Plus Bio : sensibiliser, animer et accompagner.

Notre histoire

2002

Naissance d’Un Plus Bio, à Nîmes, dans le Gard. L’association commence par accompagner l’évolution d’une poignée de collectivités du sud de la France qui, les premières, se posent les bonnes questions sur leurs choix alimentaires en restauration collective. Des initiatives pionnières sont à l’œuvre sur des territoires qui réinventent l’approche des cantines. Imaginez : dès cette époque on a eu l’idée de remplacer les yaourts individuels par des yaourts en seaux et servis à la louche par le personnel. Les bases de la révolution étaient posées !

2013

Création du Club des Territoires. C’est le seul lieu en France où des collectivités, représentées par leurs élus et des techniciens, se réunissent et s’engagent politiquement dans la transformation de leur territoire via le levier de l’alimentation. Ce nouveau collège de l’association est ainsi devenu le premier réseau national des collectivités engagées dans le bio, le local, le sain et le juste à table.

2014

Création des « Victoires des cantines rebelles », un événement qui, chaque année, met en lumière les initiatives de restauration collective les plus emblématiques de France. Découvrez cette cérémonie unique en son genre.

2017

Création de l’Observatoire national de la restauration collective bio et durable, en partenariat avec le programme Celt (Centre Lascaux sur les Transitions) et Ecocert. C’est à ce jour le principal outil d’analyse et de prospective au service des politiques publiques de l’alimentation durable.

Enfin depuis plusieurs années, l’association publie de nombreux ouvrages pour accompagner l’évolution des pratiques alimentaires, avec le souci de se mettre à la portée de tous, néophytes et experts. Un Plus Bio prend également position dans le débat public à travers des tribunes, des reportages dans les médias et des communiqués réguliers.

Nos valeurs

L’association Un Plus Bio fédère un grand nombre d’acteurs autour de trois valeurs :

Rendre l’alimentation biologique
accessible à tous
Faire progresser la démocratie alimentaire sur tous les territoires
Agir sur la santé des convives
à travers l’assiette.

L'équipe

Le conseil d'administration

  • Jean-Pierre Agresti, maire de la commune de Châtel-en-Trièves (38)
  • Catherine Brette, élue à la mairie de Seyssins (38)
  • Patrice Château, adjoint au maire de Dijon (21) délégué à l’environnement
  • Dominique Fedieu, conseiller départemental de la Gironde, délégué à l’agriculture et à la coresponsabilité alimentaire
  • Sandrine Lafargue, conseillère départementale des Pyrénées-Atlantiques, déléguée au développement durable et à l’Agenda 21
  • Gilles Pérole, adjoint au maire de Mouans-Sartoux (06), délégué à l’éducation
  • Véronique Pugeat, vice-présidente à l’éducation au département de la Drôme
  • Valérie Rouverand, conseillère communautaire de Nîmes-Métropole (30)

Le bureau

  • Gilles Pérole, président
  • Catherine Brette, vice-présidente
  • Emmanuelle Cosson, trésorière
  • Patrice Château, secrétaire

Collège des partenaires

  • Marie-Christine Bajard, DGA Économie-Emploi-Insertion au Département de la Drôme
  • Emmanuelle Cosson, directrice du pôle enfance à Salon-de-Provence

Collège des citoyens et associations

  • François Collart-Dutilleul, chercheur
  • Lise Pujos, responsable du label « En Cuisine », Ecocert France
  • Didier Thévenet, vice-président du réseau Agores

L'équipe opérationnelle

Stéphane Veyrat

Directeur d'Un Plus Bio

Inès Revuelta

Animatrice de l’Observatoire de la restauration collective bio et durable

Amandine Pieux

Animatrice du Club des Territoires

Un Plus Bio – 68 bis avenue Jean-Jaurès 30900 – NÎMES
09 82 58 26 41

Contact

Les statuts

J'adhère

Envie d’entrer dans la grande famille d’Un Plus Bio ?

C’est possible et même recommandé !

En adhérant à l’association, vous accédez aux temps forts organisés tout au long de l’année (les rendez-vous « À Table ! », l’assemblée générale, les rencontres nationales et territoriales). Vous ou votre collectivité témoignez également de votre expérience et apportez votre concours aux débats, aux actions et aux réflexions du réseau.